SOBAC

Nos conseils

Accueil  /  Nos conseils  /

Guide du citronnier en pot et en pleine terre :
planter et entretenir un citronnier en bonne santé

Le citronnier est l’agrume le plus cultivé chez les particuliers en France. Et pour cause, le citronnier a de nombreux atouts : le citron tout d’abord, qui a de nombreuses vertus nutritives et gustatives et est très utilisé en cuisine. Agréable et décoratif avec son feuillage persistant et sa floraison blanche et odorante, cet arbuste a également la particularité de fructifier plusieurs fois dans l’année.

Vouloir planter et cultiver un citronnier est une excellente idée ! En pleine terre, si vous bénéficiez du climat méditerranéen, ou en pot, en bac ou jardinière partout en France.

En effet, le citronnier a besoin de soleil. Originaire de régions tropicales et pluvieuses, telles que l’Asie du Sud-Est, il a été importé en Europe par les Arabes. Depuis, il est cultivé notamment sur la Côte d’Azur (la Fête du Citron est à Menton !). Il a donc une faible résistance au froid, et ne supporte pas les températures inférieures à 5°C. Pour profiter d’un beau citronnier et des bienfaits de ses citrons, il est donc recommandé d’en prendre soin surtout en périodes hivernales.

Culture-entretien-citronnier-pot-jardin.jpg

Avant de vous lancer dans la plantation d’un citronnier, voici quelques pistes pour faire les bons choix et éviter les erreurs classiques :

  • Quelles sont les particularités du citronnier et quelles sont ses variétés adaptées à votre situation ?
  • Quand et comment planter un citronnier ?
    • Planter un citronnier en pot
    • Planter un citronnier en pleine terre
  • Quand et comment tailler un citronnier ?
  • Quand et comment rempoter un citronnier ?
  • Comment entretenir un citronnier en pot et en hiver ?
  • Quelles sont les maladies et parasites des citronniers et comment lutter contre ?

Particularités et variétés du citronnier

La fiche d’identité du citronnier ou citrus limon :

Si son nom commun est le citronnier, son nom scientifique est le citrus limon. Le citronnier est un arbre fruitier qui appartient à la famille des Rutacées. Il est cultivé dans de nombreux pays, au climat chaud et ensoleillé, pour son fruit, le citron entre autres très riche en vitamine C.

Son feuillage est persistant, et il peut atteindre jusqu’à 5 m de hauteur en culture, jusqu’à 3 m en pot.

Sa floraison (fleurs blanches et parfumées) a lieu de mars à juillet. Certaines de ces fleurs se transforment en fruits qui mettent quelques mois à parvenir à maturité. La récolte des citrons se fait alors en hiver.

Pour réussir sa culture de citronnier en pot ou en pleine terre, il convient de bien connaître les conditions climatiques du lieu de plantation car le citronnier a une faible résistance au froid.

Il s’agit de connaître également la nature du sol, qui doit être plutôt sableux et drainé, et également de choisir la variété de citronnier la plus adaptée.

Quelle variété de citronnier choisir pour planter en terre ou en pot ?

Il existe différentes variétés de citronnier. Il convient alors de choisir la variété la plus adaptée à votre climat et à votre sol, certaines variétés étant plus résistantes aux aléas climatiques, ou plus sensibles à certaines maladies.

Si votre jardin est exposé au climat méditerranéen, vous pouvez cultiver le citronnier en pleine terre (à l’abri du vent). La plupart des citronniers en pleine terre sont cultivés sur la Côte d’Azur et en Corse.    

En dehors de ces régions, il est recommandé de les planter en pot ou en bac, idéalement dans un intérieur non chauffé (comme une véranda).

Formes, tailles, goûts ou encore couleurs différent d’une variété à l’autre. Voici quelques exemples de variétés :

  • Le citronnier Meyer : la variété la plus rustique, qui peut tolérer des températures allant jusqu’à – 6 degrés, voire davantage. Sa croissance peu rapide en fait une variété idéale pour la culture en pot.
  • Le citronnier Yuzu, originaire d’Asie, également une variété rustique qui résiste aux températures jusqu’à -10°C, et est une star de l’agrume en dessert.
  • Le citronnier 4 saisons ou dit Eureka : avec un excellent rendement puisque vous pouvez récolter ses citrons tout au long l’année.
  • Le citronnier Lisbonne très cultivé aux États-Unis ou en Australie, grâce à ses fruits prisés pour leur qualité, et leur quantité de jus.
  • Le citronnier Verna, très cultivé en Espagne, et qui se différencie par ses deux floraisons annuelles qui donnent naissance à deux types de citrons.

 

La liste est longue, il existe une centaine de variétés de citronniers répertoriés !

Quand et comment planter un citronnier ?

Planter un citronnier en pleine terre :

  • Quand planter un citronnier en pleine terre ? Au printemps de préférence, lorsque les gelées ne sont plus à craindre.
  • Où planter un citronnier en pleine terre ? Il est préconisé de planter un citronnier seulement dans les zones méditerranéennes. Dès lors, choisissez un endroit très exposé au soleil et à la chaleur, et à l’abri du vent.
  • Quel sol pour un citronnier ? Les sols calcaires sont à éviter. Privilégiez les sols drainés.
  • Comment planter un citronnier en pleine terre, par étape
    1. Choisissez un emplacement ensoleillé avec un sol bien drainé, et creusez un trou assez profond pour permettre à votre citronnier d’étendre ses racines (au moins 1 m)
      Astuce : pour améliorer le drainage du sol, mélanger du sable et du compost au terreau.
    1. Préparez le sol en ajoutant du fertilisant dédié. Le fertilisant naturel Bactériosol pour les fruitiers permettra à votre citronnier de se développer sainement, d’être fortifié naturellement pour éviter les maladies et pour obtenir des citrons qui ont une bonne qualité nutritive et gustative, ou encore un feuillage dense. En créant un sol enrichi en humus et en nutriments, équilibré et aéré, le citronnier pourra y puiser ce dont il a besoin pour se nourrir, à son rythme. De plus le fertilisant naturel Bactériosol permettra au citronnier de mieux s’alimenter en eau grâce à un sol mieux structuré qui va retenir l’eau mais aussi grâce à un meilleur développement des racines qui iront chercher l’eau beaucoup plus en profondeur.
    2. Placez le citronnier dans le trou avec la terre préparée, puis tassez la terre afin que le citronnier soit équilibré.
    3. Arrosez votre citronnier copieusement.

Planter un citronnier en pot :

  • Quand planter un citronnier en pot ? Au printemps de préférence.
  • Où planter un citronnier en pot ? Le citronnier craint le froid et les gels en hiver ! Rentrez le citronnier en intérieur, à l’abri lorsque le froid survient, évitez de le placer dans une pièce chauffée. Le citronnier a besoin d’une pièce lumineuse et fraîche (15° maximum), l’idéal étant une véranda ou une serre, un garage ou une cabane de jardin… et à l’abri des vents et courants d’air.
  • Comment planter un citronnier en pot, par étape
    1. Choisissez un pot assez grand et assez profond : en laissant de la place à la terre, non seulement le citronnier aura de la place pour développer ses racines mais il sera davantage protégé du froid.
    2. Placez dans le pot un mélange de terre de jardin et de sable. Ajoutez-y du fertilisant naturel bactériosol pour arbres fruitiers afin de nourrir votre citronnier naturellement, selon ses besoins grâce à un terreau riche en humus, drainé et aéré.
    3. Placez votre citronnier dans le pot, assurez-vous que ses racines soient entourées du mélange de terre. Tassez légèrement pour le maintenir bien en place.
    4. Arrosez le citronnier avec générosité, mais prenez garde à ne pas laisser l’eau stagner dans le pot, ce qui pourrait engendrer la pourriture des racines.

 

2 astuces pour favoriser la pousse et la fertilité de votre citronnier

    • Utilisez la technique simple et naturelle du paillage au jardin : recouvrez la surface autour du citronnier avec de la paille et du compost afin de protéger le sol et les racines contre les gels, et pour retenir l’humidité.
    • Utilisez un activateur de croissance pour les arbres fruitiers à la plantation. Le Quaterna est une solution naturelle qui permet de renforcer et développer les racines, ainsi que d’obtenir un citronnier plus robuste et résistant aux maladies et agressions, tout en stimulant naturellement la floraison.

Quand tailler un citronnier ?

La période la plus favorable pour tailler un citronnier se situe entre la fin d’hiver et au début du printemps. Vous pouvez répéter l’opération tous les ans pour un citronnier en pot. Tailler un citronnier favorise une nouvelle pousse saine, ainsi qu’une belle forme pour votre citronnier.

Comment tailler un citronnier ?

comment-tailler-un-citronnier.jpg

En suivant ces conseils de base, et à l’aide d’un sécateur et de gants :

  • Enlever les branches mortes, malades ou abîmées.
  • Coupez les branches qui poussent à l’intérieur de l’arbre, qui sont trop proches les unes des autres ou qui sont orientées de manière à ne pas recevoir suffisamment de lumière.
  • Supprimez les branches qui poussent vers le bas et qui touchent le sol.

Si votre citronnier a souffert de gelées, le tailler lui permettra de repartir de plus belle.

On parle de taille de formation lors des 3 premières années du citronnier, cette taille lui donne une forme, favorise la croissance de nouvelles branches et donc de citrons plus nombreux.

Rempotage du citronnier : quand et comment ?

Rempoter un citronnier tout comme le tailler évite l’apparition de maladies et favorise la récolte de citrons. Le rempotage du citronnier en pot est essentiel, en renouvelant le substrat, puisque c’est dans le pot qu’il va puiser sa nourriture.

Il est recommandé de rempoter un citronnier tous les 2-3 ans, en général au début du printemps, lorsque la croissance végétative reprend.

Comment rempoter le citronnier ?

  1. Choisissez un pot légèrement plus grand que le précédent, et percé de trous.
  2. Préparez le substrat en mélangeant du terreau spécial agrumes avec du sable et du compost.
  3. Sortez délicatement votre citronnier du pot
  4. Retirez une partie de la terre du ballon racinaire en veillant à ne pas endommager les racines.
  5. Placez votre citronnier dans le pot et remplissez avec le substrat préparé. Tassez légèrement et arrosez abondamment.
  6. Appliquez l’éco-fertilisant Bactériosol pour les arbres fruitiers une fois par mois, ainsi que l’activateur de croissance Quaterna pour favoriser la croissance naturelle des racines.

L’entretien du citronnier en hiver

citronnier-voile-hivernage.jpg

Vous craignez que votre citronnier souffre des gelées hivernales ? Vous constatez que votre citronnier perd ses feuilles en hiver ?

Voici quelques conseils pour entretenir un citronnier en hiver en pleine terre et en pot :

  • Arroser votre citronnier une fois par mois en hiver est suffisant, préférez arroser les jours les plus cléments et de préférence le matin.
  • Pailler la surface autour de l’arbre avec de la paille ou du compost pour protéger les racines et retenir l’humidité.
  • Évitez de tailler votre citronnier pendant la période de repos végétatif, c’est-à-dire de novembre à mars selon les régions. Attendez la fin de l’hiver pour le tailler.
  • 1 fois par mois, déposez 1 à 3 cuillères à café de fertilisant naturel Bactériosol pour plantations de fruitiers, dans le pot
  • Surveillez votre citronnier afin de traiter rapidement tout signe de maladie ou de parasite.

Pour votre citronnier en plein terre :

Placez votre citronnier à l’abri vent. Si les températures chutent, protégez votre citronnier avec un voile d’hivernage, qui lui permettra de gagner quelques degrés. 

Comment prévenir et traiter les maladies du citronnier ?

Il est important de protéger le citronnier en amont afin d’éviter les maladies et agressions :

  • Protégez votre citronnier des gelées et températures négatives, et mettez-le à l’abri du vent, exposé au soleil, planté dans un sol drainant et fertile.
  • Utilisez le paillage pour protéger les racines du froid et préserver l’humidité du sol.
  • Évitez de mouiller le feuillage du citronnier, qui favorise la prolifération des maladies.
  • Évitez de tailler le citronnier pendant la période de repos végétatif (de novembre à mars)
  • Donnez à votre citronnier un fertilisant naturel adapté à ses besoins une fois par mois pendant la saison de croissance, pour lui apporter les nutriments nécessaires.
  • Pulvérisez votre citronnier de savon noir pour nettoyer la fumagine provoquée par les parasites. Facile à appliquer en spray, le savon noir à l’huile d’olive est un traitement naturel et efficace anti puceron et autres insectes.
  • Utilisez le purin d’ortie et le purin de prêle en spray, qui sont des fongicides naturels, répulsifs efficaces contre les maladies et les parasites.

 

Vous savez désormais tout pour planter, entretenir, tailler et rempoter un citronnier en pot et en pleine terre, notamment en hiver, période délicate pour cet arbuste fruitier qui craint le froid ! Prenez soin de votre citronnier et il vous le rendra bien, avec son allure méditerranéenne et ses fruits tant appréciés !