SOBAC

les actualités

Accueil  /  Actualités  /

Faire son potager pour augmenter son pouvoir d’achat en 2022.

Dans un contexte inflationniste, ainsi que le déclenchement d’une guerre en Ukraine qui se prolonge, les prix explosent… L’augmentation des prix des énergies et des matières premières, et donc l’augmentation du coût de la vie en 2022 se répercutent directement dans le quotidien et sur le pouvoir d’achat des Français. 

Par ailleurs, fait inédit : le prix de l’engrais azoté atteint des records en conséquence du conflit entre la Russie et l’Ukraine notamment l’augmentation du prix du gaz. Il en résulte une hausse des prix alimentaires issus des productions agricoles notamment, et donc des fruits et légumes.   

Et si ces menaces devenaient des opportunités ? C’est tout l’objet de cet article, vous montrer en quoi faire son potager est un moyen de se protéger de la hausse des prix alimentaires, d’augmenter son pouvoir d’achat en 2022… mais également de continuer de manger sainement des légumes et fruits frais pour toute la famille tout en protégeant l’environnement et la biodiversité !

Pouvoir d’achat et augmentation du prix des engrais :
l’opportunité de faire son potager ainsi qu’un geste économique et écologique

Les conséquences directes de l’augmentation du prix des engrais sur votre consommation de fruits et légumes frais et de qualité 

Depuis le 14 avril 2022, en répercussion directe de la guerre en Ukraine, la tonne d’engrais azoté dépasse les 1000€, ce qui représente une augmentation de près de 300% du prix. Tout s’explique quand on sait que la Russie est le 1er exportateur mondial d’engrais azoté et le 2ème fournisseur d’engrais potassiques et phosphorés en 2021 (source : l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture – FAO).

Cette augmentation du prix des engrais menace de diminuer fortement le rendement des agriculteurs et dans tous les cas d’augmenter le prix de revient de leurs productions . Les consommateurs en subissent directement les conséquences avec une hausse des prix alimentaires et des fruits et légumes, qui étaient déjà présents avant le conflit en Ukraine.

De 2019 à 2021, l’association de consommateurs Familles Rurales faisait déjà le constat d’une hausse des prix des fruits et légumes de l’ordre de 9% en 2 ans, entre 2019 et 2021.

Dans ce contexte, les Français se détournent de plus en plus de la consommation des fruits et légumes frais et de qualité. Les effets nuisent tout autant à la santé des Français qu’à l’environnement.

Faire son potager avec un engrais naturel pour augmenter son pouvoir d’achat et bien manger

Les engrais chimiques sont responsables d’une pollution massive des sols, et ont des effets délétères sur la santé et l’environnement. 

L’industrie des engrais azotés de synthèse est considérée comme l’une des industries chimiques les plus polluantes avec ses 2.4% des émissions de GES mondiales. A titre de comparaison, cela représente 1.5 fois les émissions du secteur de l’aviation commerciale. Elle est responsable d’ 1 tonne de gaz à effet de serre (GES) mondiale sur 40 : 40% sont émises lors de la production et du transport des engrais et 60% viennent de leur application sur les sols, qui émet massivement du protoxyde d’azote (N2O), un gaz 265 fois plus réchauffant que le CO2. 

La crise que nous traversons et la hausse des prix des engrais sont donc aussi l’opportunité de questionner notre dépendance aux énergies fossiles, et d’avoir recours à des alternatives.

En effet, nous savons que les engrais chimiques boostent artificiellement la croissance des plantes, mais épuisent les sols et altèrent leur stabilité, au détriment de la biodiversité.

potager-nourricier-famille-pas-cher

Les conséquences directes de l’augmentation du prix des engrais sur votre consommation de fruits et légumes frais et de qualité 

comment-faire-economie-potager
  • en plus d’enrichir le sol du potager, l’éco-fertilisant 100% naturel l’équilibre et le structure
  • vous faites des économies à plusieurs échelles :
    • une terre et des plantes saines qui sont nourries selon leurs besoins grâce au fertilisant naturel Bactériosol, qui ont moins de maladies. Vous n’avez pas à acheter tous les produits de traitements pour les “protéger” ou “soigner” 
    • moins d’arrosage et d’érosion
    • l’éco-fertilisant permet de produire de l’humus, le composant essentiel du sol, pour avoir des cultures rentables et de qualité ! 
    • 10m² de potager = 100 à 150€ de légumes produits soi-même par an
  • vous adoptez une démarche environnementale, 100% naturelle, qui respecte les cycles naturels ainsi que la biodiversité, et favorise une agriculture biologique.
  • vous mangez des fruits et légumes frais, plus riches et meilleurs au goût et bons pour votre santé.
  • vous faites du bien à votre moral et à vos articulations !

 

 

En somme, que du positif pour améliorer son pouvoir d’achat 2022 en faisant son potager, en mangeant mieux et dans le respect de la nature. 

FAQ

En avril 2022, le prix de l’engrais a augmenté de 300% à cause du conflit en Ukraine. Ce coût se répercute sur la production des agriculteurs, et sur les consommateurs qui subissent une hausse des prix des fruits et légumes, les conduisant à en consommer moins et donc, à manger moins sainement

Oui, en ayant recours à un engrais naturel tel que l’éco-fertilisant Bactériosol, qui va nourrir la terre et les plantes selon leurs besoins et non artificiellement à coup d’engrais chimiques. Elles auront moins de maladies, ce qui évite l’achat de produits pour les traiter et les “soigner”. L’engrais naturel produit également de l’humus permettant d’obtenir des cultures de qualité et plus rentables, tandis que vous ferez des économies d’arrosage. Le tout favorisant la biodiversité et le respect de l’environnement.

10m² de potager = 100 à 150€ de légumes produits soi-même par an

Les engrais azotés représentent 2,4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, soit 1,5 fois plus que les émissions causées par l’aviation.