SOBAC

les actualités

Accueil  /  Actualités  /

Presse 2022 - Santé Naturelle

Nous sommes dans le magazine Santé Naturelle ! 

Nous avons eu le plaisir de paraître dans le n°86 des mois de Mars – Avril 2022, du bimestriel Santé Naturelle !

Une interview d’un des co-gérants, Patrick FABRE sur le sujet : « Les fertilisants naturels pour réussir son potager ».

 

Découvrez ci-dessous les deux pages qui nous sont consacrées !

Fertilisants naturels pour réussir votre potager

Pour la plupart des personnes, les engrais (les minéraux comme le phosphore) sont nécessaires pour réussir à cultiver quelques légumes.        Est-ce vrai ?

« Les engrais sont tout simplement ce qui a permis de nourrir les 7 milliards d’humains que nous sommes aujourd’hui. Les minéraux sont tout simplement essentiels pour la nutrition, que ce soit de la plante ou de l’être humain, et pour la protection des maladies de façon générale. Les plantes doivent pouvoir se nourrir afin de nous nourrir. Cela va de soi. Mais il faut observer la composition et la dynamique des sols, pour comprendre que nous avons des camions et des camions de minéraux sous nos pieds. Il ne sert à rien d’aller puiser du phosphate dans les mines (avec toute la pollution que cela génère) pour le déverser sur la terre.
La nature a tout prévu pour que la plante puisse se nourrir d’elle-même, absorber les minéraux déjà présents dans le sol. Malheureusement elle n’y parvient pas toujours… »

 

Pourquoi les plantes ne parviendraient-elles pas à absorber ces minéraux qui sont dans le sol ?

« Parce qu’il ne suffit pas de manger pour absorber les nutriments…chez l’être humain il y a toute une population de bactéries et de micro-organismes qui vivent dans les intestins (et qui sont plus nombreux que nos cellules…) dont le rôle est de décomposer ce que nous avalons par la bouche, le transformer et nous permettre de l’absorber. Dans le sol c’est la même chose : s’il n’y a pas de micro-organismes vivants dans le sol, la plante ne peut pas se nourrir, elle ne peut pas assimiler les minéraux. »

Et quel impact des engrais chimiques sur les micro-organismes qui vivent dans le sol ?

« Un impact fatal. Cela équivaut à se laver les mains avec un détergent aussi agressif que l’eau de javel. Celle-ci va détruire tous les micro-organismes qui vivent sur notre peau (qu’on appelle le microbiome) et qui sont essentiels pour protéger la peau, réguler la production de sébum, etc.
Le même parallèle peut-être fait avec les micro-organismes qui forment la flore intestinale… quand on prend un médicament de synthèse, celui-ci va neutraliser le microbe qui a pu causer la maladie, mais également détruire sur son passage une grande part de la flore intestinale. »

 

C’est intéressant ce parallèle avec les micro-organismes de notre microbiote intestinal. Pouvez-vous développer ?

« Tout à fait. Il y a énormément de parallèles avec toute l’intelligence naturelle du corps humain. Toutes les bactéries qui vivent dans nos intestins, elles permettent justement de digérer les différents nutriments et de les absorber. Elles sont essentielles au métabolisme digestif et énergétique. Concrètement, ces petites bactéries jouent un rôle clé dans des millions de réactions métaboliques permettant aux cellules de l’être humain d’absorber sa nourriture. Et s’il y a un problème au niveau de cette flore intestinale, qui n’est pas suffisamment riche ou active, eh bien on a beau manger beaucoup, c’est la fatigue chronique et la prise de poids. Car toute cette nourriture passe par notre tube digestif sans qu’on puisse réellement en bénéficier.
La terre est vivante, la terre est un gigantesque corps, qui nous abrite tout comme nous abritons les petites créatures qui font notre flore intestinale et qui jouent un rôle clé dans notre santé. C’est la même intelligence qui opère à différents niveaux. Et c’est tout à fait logique. »

Quel produit proposez-vous pour préserver ces micro-organismes du sol et son équilibre ?

« L’éco-fertilisant BACTÉRIOSOL, c’est un amendement organique regroupant plus de 28000 souches de micro-organismes, il se base sur les Technologies Marcel MEZY, mondialement reconnues aujourd’hui et utilisées par des milliers d’agriculteurs. Des agriculteurs qui délaissent le tout chimique qui perturbe et épuise les sols. L’éco-fertilisant BACTÉRIOSOL permet de repeupler le sol et de le structurer, pour permettre une bonne circulation d’air et d’eau et que la plante puisse s’alimenter quand elle en a besoin, et comme elle en a besoin, contrairement au gavage qui se fait dans l’agriculture industrielle. Le BACTÉRIOSOL apporte de la compétition saine qui va rééquilibrer la vie du sol. C’est une sorte de produit à tiroir c’est-à-dire qui va s’adapter à chaque sol pour réguler sa faune et sa flore de façon adaptée. »

Vous voulez dire qu’il agit comme certaines plantes qui savent réparer les dysfonctionnements du sol ?

« Oui. C’est la même intelligence qui opère à différents niveaux. Et c’est tout à fait logique. Pour compléter l’action de l’éco-fertilisant BACTÉRIOSOL et surtout pour les jardiniers amateurs qui ne veulent pas avoir trop de soucis, ou qui n’ont pas beaucoup de connaissances techniques, on conseille d’utiliser l’activateur de croissance QUATERNA qui va agir précisément au niveau des racines des plantes. Ce produit aide la plante à établir une symbiose avec certains micro-organismes. Une symbiose c’est une alliance gagnant-gagnant : la plante capte mieux les minéraux du sol et le champignon se nourrit du sucre produit par la plante.
Il faut réellement prendre le temps de découvrir toute cette intelligence invisible qui anime les sols juste en dessous de nos pieds. »