SOBAC

les actualités

Accueil  /  Actualités  /

SOBAC dans la presse - Vivre Bio

SOBAC et son éco-fertilisant dans le magazine Vivre Bio ! 

Nous avons eu le plaisir de paraître dans le n°82 du mois de septembre, du magazine Vivre Bio !

Une interview d’un des co-gérants, Patrick FABRE sur le sujet : « Quel intérêt d’utiliser de l’engrais vert dans son jardin ? »

Découvrez ci-dessous les deux pages qui nous sont consacrées !

Interview magazine vivre bio



Quel intérêt d'utiliser de l'engrais vert ?

Définissons l’engrais vert pour commencer.

« C’est un choix de plantes qu’on va semer après les récoltes de
l’été, aux mois de septembre / octobre. Ces plantes vont germer
et pousser. L’engrais vert c’est donc la culture de plantes hivernales qui ne se retrouvent pas dans le potager, mais qui jouent plusieurs rôles dans la protection et fertilisation naturelle
des sols.
On les sème au début de l’automne, elles jouent leur rôle pendant
l’hiver. Ensuite, on les détruit à la fin de l’hiver avec une tondeuse de façon mécanique. On les coupe et on les broie, et on laisse cette matière verte sur le sol une quinzaine de jours à 3 semaines, car il ne faut jamais enfouir de la matière verte directement dans le sol (ça peut créer beaucoup de problèmes au niveau du sol, amener des limaces, etc).
Ensuite on va intégrer ce broyat de végétaux dans la terre aux
mois de février-mars. »

Quel intérêt ?

« En utilisant de l’engrais vert, vous vous assurez d’avoir un beau potager et une belle récolte au printemps. L’intérêt de l’engrais vert c’est d’amener des espèces qu’on ne cultive pas, justement pour augmenter la diversité au niveau des sols, étant donné que chaque plante a ses particularités. D’abord, il faut savoir que la profondeur du système racinaire n’est pas la même pour toutes les plantes. 

L’engrais vert permet justement d’éviter le lessivage des sols grâce à la profondeur du système racinaire des plantes utilisées comme engrais vert. D’où l’intérêt de mettre une céréale comme l’avoine, ou le seigle, à mélanger avec du tournesol, et avec de la vesce. 

Ensuite, ces plantes nous donnent également de la matière verte, naturellement, et c’est une source de matière organique qui va venir enrichir les sols. C’est la base de la fertilité du sol, et les plantes c’est de la matière organique d’excellente qualité, qui va booster la formation de l’humus. »

Enfin, n’oublions pas que cette couverture végétale, apportée par les engrais verts, va proté- ger la terre des intempéries de l’hiver et de l’érosion.

De plus, cela va limiter le dé- veloppement des mauvaises herbes, par la concurrence natu- relle, sans chimie agressive.
La vesce et l’avoine sont vrai- ment des plantes qui nettoient les sols (dites allélopathiques). Cet assolement (culture par succession et alternance sur un même terrain) est le procédé naturel de choix, pour conserver la fertilité du sol.
Et je recommande d’ajouter l’éco-fertilisant BACTÉRIOSOL pour optimiser ce processus naturel. »

Pourquoi ajouter du BACTÉRIOSOL en complément de l’engrais vert ? Quel intérêt ?

« Tout simplement pour ensemencer et stimuler les micro-organismes du sol qui vont accélérer le processus naturel de formation de l’humus. Je rappelle que les Technologies Marcel MEZY contenues dans BACTÉRIOSOL, ce sont 28 000 souches différentes de micro-organismes. Sans les micro-organismes du sol, la matière verte ne sert à rien, car ne pourra pas être transformée en humus. C’est exactement comme les micro-organismes de notre flore intestinale, qui nous permettent de digérer et d’assimiler les aliments. 

En plus, le BACTÉRIOSOL va augmenter la biomasse de votre engrais vert, cela vous donne plus de racines et plus de matière organique. On va descendre avec une profondeur d’enracinement plus intéressante, donc pouvoir retenir plus de minéraux, mieux structurer et aérer, décompacter le sol en profondeur. »

Quand l’utiliser ?

« L’idéal c’est de mettre du BACTÉRIOSOL au semis de l’engrais vert, au début de l’automne, pour booster le développement racinaire des plantes.

L’idéal c’est de mettre du BACTÉRIOSOL au semis de l’engrais vert, au début de l’automne, pour booster le développement racinaire des plantes. Il est également recommandé de le mettre au semis du printemps pour les différentes cultures souhaitées au potager. Ainsi vous préservez votre santé, car vous obtenez de meilleurs légumes, et vous préservez en même temps la santé des sols. »

    Propos recueillis par Sondes KHALIFA, pour le magazine Vivre Bio n°82